Des hommes et des femmes au cœur de la justice

L'Union Syndicale des Magistrats est le principal syndicat de magistrats de l'ordre judiciaire français. Apolitique, elle défend l'indépendance des magistrats, leurs intérêts matériels et moraux. Elle est membre fondateur de l'Union Internationale et de l'Association Européenne des Magistrats

Union Syndicale des Magistrats

Restez connecté à l’actualité de l’USM
 grâce à l’application et aux réseaux sociaux

Vous trouverez sur cette page le "kit du magistrat en colère", version condensée et actualisée de la boite à outils ci dessous.


Ce kit complète le formulaire que nous vous proposons de faire remonter par voie hiérarchique tout en informant le ministère, le garde des Sceaux commençant tout juste à prendre conscience de l'existence d'un problème quant aux conditions de travail en juridiction.

Nous comptons sur vous pour le diffuser, en discuter, l'utiliser et nous faire remonter toute difficulté ainsi que d'autres idées d'actions pour améliorer la justice au quotidien.


- le kit du magistrat en colère : version complète - version allégée

- les IDF (Impossiiblités De Faire) avec l'exemple de LILLE ; de MONTAUBAN

- durée des audiences : motion de VALENCE ; principes de fonctionnement des CI à BOBIGNY

- le formulaire sur le temps de travail à envoyer à votre chef de juridiction en mettant en copie votre chef de cour et le secrétariat de la DSJ (secretariat.dsj-cab@justice.gouv.fr) ainsi que l’adresse de contact de l’USM (contact@union-syndicale-magistrats.org) avec comme objet TTRPS.

Il suffit d’indiquer le nombre de jours et audiences concernés en suivant la trame fournie et supprimer les lignes inutiles.

Le temps de travail des magistrats est une des revendications portées par l’USM. Dans le prolongement du mouvement né de la tribune, il nous apparaît indispensable de placer chacun devant ses responsabilités et d’objectiver le non-respect des règles qui s’imposent à nous et que nous faisons respecter, y compris devant les tribunaux correctionnels, aux employeurs qui s’y soustraient.

Plus nous serons nombreux à envoyer ce courriel, plus la pression sera forte sur la chancellerie et plus cette question pourra trouver une issue favorable. Nous vous encourageons donc à vous saisir de cet outil qui est une façon de prolonger le mouvement de contestation de nos conditions de travail. Ce courriel sera également transmis à tous nos collègues.

DERNIERE INTERVIEW




Recevez nos actualités gratuitement par e-mail