Des hommes et des femmes au cœur de la justice

L'Union Syndicale des Magistrats est le principal syndicat de magistrats de l'ordre judiciaire français. Apolitique, elle défend l'indépendance des magistrats, leurs intérêts matériels et moraux. Elle est membre fondateur de l'Union Internationale et de l'Association Européenne des Magistrats

Union Syndicale des Magistrats

Restez connecté à l’actualité de l’USM
 grâce à l’application et aux réseaux sociaux

Quelle est sa vocation ?

Le but principal de l'UIM,   organisation internationale professionnelle apolitique, est la sauvegarde de l'indépendance du Pouvoir Judiciaire, condition essentielle de la fonction juridictionnelle et garantie des droits et des libertés de l’homme.

Consulter ses statuts.

 

Quelle est sa date de création ?

L'Union Internationale des Magistrats a été fondée en 1953 à Salzbourg (Autriche).

 

Quelle est son organisation ?

L'UIM est représentée par un président, assisté de 6 vice-présidents. Ces membres sont élus pour deux ans par le Conseil Central, l'organe délibérant de l'Union.

 

Elle regroupe non pas des individus mais des associations nationales de magistrats (80 associations ou groupements représentatifs nationaux dans les cinq Continents) luttant activement, soit pour obtenir l’indépendance de la justice, soit pour la renforcer.

Ces associations sont divisées en quatre Groupes Régionaux :

a) l’Association Européenne des Magistrats (42 Pays) ; voir ses statuts.

b) le Groupe Ibéroaméricain (16 Pays) ;

c) le Groupe Africain (12 Pays) ;

d) le Groupe Asiatique, Nordaméricain et Océanien (10 Pays).

 

Son secrétariat général, organe d'exécution de l'Union, a son siège à Rome.

 

Quel est son fonctionnement ? Christophe Régnard, Vice Président de l'UIM

 

L'UIM organise notamment des congrès et des réunions de commissions d'étude.

 
Elle dispose en effet de quatre Commissions d'Etude.

  • 1ère Commission : Organisation judiciaire - Statut des Magistrats - Protection des libertés individuelles.
  • 2ème Commission : Droit et procédure civile (aspects internationaux et comparés).
  • 3ème Commission : Droit et procédure pénale (aspects internationaux et comparés).
  • 4ème Commission : Droit public et social (aspects internationaux et comparés).

 

Sur la base des rapports que leurs membres ont eu soin de rédiger, les Commissions étudient des questions d'intérêt commun pour la justice dans tous les pays, considérées du point de vue comparé et transnational.

 

Par exemple, en 2012, ces commissions ont étudié les sujets suivants :

  • les juges et la spécialisation (1ère commission)
  • les aspects des litiges concernant de la propriété littéraire et artistique (2ème commission)
  • les infractions aux droits d'auteur et autres droits de propriété intellectuelle, particulièrement par l’usage d'Internet  (3ème commission)
  • la propriété intellectuelle et la concurrence en relations du travail

 

Le 55ème congrès de l’Union Internationale des Magistrats (UIM) s'est déroulé du 9 au 15 novembre 2012 à WASHINGTON DC, USA.

 

Où trouve-t-on l'ensemble de ses travaux (résolutions, rapports ...) ?

L'UIM dispose d'un site internet, consultable ici où vous trouverez tous ses documents de travail.

 

 

 

 

 

 

DERNIERE INTERVIEW




Recevez nos actualités gratuitement par e-mail